mercredi 11 mars 2009

Énigme


« Si je le fais, tu ne le vois pas.
Et si je ne le fais pas, tu le vois… »

De quoi s’agit-il ? J’ai entendu un jour cette énigme lors d’un congrès de psychothérapie, dans la bouche d’un de mes collègues qui parlait de thérapie de couple (et des plaintes d’une femme envers son mari). La réponse, c’est : le ménage…

Il y a tant de choses comme ça dans nos vies, tant d’efforts invisibles, nécessaires, et jamais (ou presque) reconnus ! Mais ce n’est pas forcément triste ou agaçant. Cela doit juste nous motiver à ouvrir les yeux de temps en temps : sur nos besoins de reconnaissance (« eh ho ! j’existe et j’agis ! »), et aussi sur ceux des autres (voir tout ce qu’ils font et que nous ne voyons plus…).

PS : états d'âme en direct sur LCI aujourd’hui à 11 heures :
http://tf1.lci.fr/infos/communautes/onenparle

3 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  2. Christophe André19 mars 2009 09:27

    Rien à rajouter, Petit Prince !

    RépondreSupprimer
  3. Oui , c'est mieux que ce que nous faisons de bien soit invisible parcequ'ainsi c'est gratuit . Le Divin est gratuit donc invisible .
    Les gens : "NOUS" sommes dans l'utilitarisme . Nous voulons que le monde soit utile . Nous voulons produire de l'utile et détruire l'inutile et ainsi nous détruisons la gratuité .
    La gratuité ça libére du systéme "utile-inutile". La gratuité serait-elle utile alors ? Oui parcequ'elle est inutile ... et donc alors le plus utile est l'inutile ... Et voila ... Rigolot ce truc : le plus utile est l'inutile ? ... Paradoxe ? Bof , non , pas vraiment , juste un jeu de mots parcequ'au fond je veus dire : Le plus important est la gratuité absolue du divin . Donc tant mieux si le bien supréme est invisible .

    RépondreSupprimer

Si vous laissez un commentaire, merci à vous, mais un peu de patience : il sera publié après validation par les modérateurs.